• Née en 2004 dans la ville de St Pétersbourg avec le but de faire connaître toute la splendeur et la richesse des œuvres de ballet russes.

  • En 2014 se fend d’un grand jeté vers l’idée ambitieuse de recréer la compagnie sur l’Identité culturelle et artistique russo-française et devient le ballet de Prodiges, un grand rendez-vous culturel dans une nouvelle série d’émission sur France 2.

  • En 2015 présente le Petit Prince ballet d’après le conte d’Antoine de Saint-Exupéry, une première mondiale pour un ballet classique d’après la musique aimée par l’auteur du conte.

 

 

Le Palais d’Hiver- St Pétersbourg Ballet prend ses racines en 2004 dans la ville de St Pétersbourg. L’idée désirée par le créateur de la compagnie Eric Gilbert, un producteur français, résidant entre la France et la Russie, est de faire connaître toute la splendeur et la richesse de l’école de ballet russe et des œuvres de ballet qui représente essentiellement la culture russe.    

La compagnie de danse se crée suite à une sélection de danseurs professionnels à travers toute la Russie. Ces danseurs et solistes viennent alors des villes de St Petersburg, Perm, Ekaterinbourg et Moscou. Ce collectif une fois formé prépare les futures tournées en Europe : France, Suisse, Espagne, Belgique, Italie…). Il présente des ballets du répertoire russe comme “Casse Noisette” le “Lac des Cygnes” etc.

En 2005 la diffusion et l’administration de ce ballet sont confiées à une agence de production de Moscou spécialisée dans le ballet “Rus Art International” qui se chargera de l’engagement des artistes lesquels deviendront résidents et salariés de la compagnie à Moscou. Les premiers solistes engagés sont de St Pétersbourg mais aussi les solistes du “Perm Tchaïkovski Opéra and Ballet Théâtre” et du “Ekaterinbourg Ballet and Opéra Théâtre”. Olesya Mamylova, Maria Legotkina, Radiy Miniakhmetov, Kostantin Ganov entre autres. On prépare le spectacle qui s’appelle “Russian Séduction” lequel reçoit un énorme succès durant six années non stop lors de sa représentation.

Suite à cette réussite, la production de Moscou décide de monter un spectacle hors du commun avec 140 artistes russes sur scène. Au ballet sera ajouté exceptionnellement un orchestre symphonique et un chœur mixte qui interprèteront les hits de l’opéra et de la danse. Cette création fera une tournée exceptionnelle en France et en Suisse.

 

A la suite, sous l’impulsion novatrice de sa directrice artistique Nataya Kitsikava le ballet va commencer à se transformer pour ouvrir totalement son champ de vision sur l’association sur scène de l’école française et russe pour les nouvelles créations du Ballet.

Madame Kitsikava décide d’engager, après avoir échangé leurs impressions lors d’un festival de danse, un chorégraphe français en la personne de Mr François Mauduit.

 

Pour la première fois « Palais d’Hiver- St Pétersbourg Ballet » se présente sous sa forme internationale, en septembre 2014 pendant l’enregistrement de l’émission « Prodiges » de France 2. La diffusion de cette émission en décembre 2014 présente aussi une création sur le Boléro de Ravel et annonce le premier spectacle de la compagnie de ballet sur son concept du ballet russo-français, « Les ballets controversés du XXème Siècle » ( chorégraphie de François Maduit). Ce spectacle, emblématique pour la compagnie, se produira en France en 2015.

La même année la compagnie donne naissance à une création scintillante, le Petit Prince ballet d’après le conte d’Antoine de Saint-Exupéry, une première mondiale pour un ballet classique d’après la musique aimée par l’auteur du conte.

Les répétitions de ce ballet se dérouleront à Toulouse, la ville symbolique pour l’aviateur-écrivain en soutien moral et en communication permanente avec la famille de Saint-Exupéry pendant la création du ballet. Un splendide casting international avec des solistes français, italiens et bien sur les premiers danseurs russes qui ont partagé une expérience unique avec les créateurs principaux de ce ballet le concepteur Nataya Kitsikava et le chorégraphe François Mauduit .

 

En avril de 2016, s’ouvre une représentation de la compagnie à Paris. Cette fois avec un regard depuis Paris, on reprend le chemin de collaboration avec les exceptionnels chorégraphes russes, les meilleurs danseurs et solistes russes et internationaux avec le propos de présenter en tournées en France et en Europe les ballets créés sur les scènes des grands théâtres selon la tradition de l’école russe. Tiït Härm, une étoile de ballet russe, ex directeur d'Opera de Tallin est entre eux.

HISTORIQUE.png